Notre histoire

C’est l’histoire d’un couple qui à la naissance de leur deuxième enfant a fait le pari fou de tout quitter pour révolutionner la mode dans le monde de l’allaitement.

2017

Un projet fou poussé par un mari et une communauté sur-motivés

“Tziganette” est née début 2017 après la naissance d’Olivia, le deuxième enfant d’Amélie et Vincent, un couple de jeunes parents d’une vingtaine d’années.

Dans la vie, ils sont auxiliaire de puériculture et ingénieur dans le bâtiment.

Bien trop déçue de ne pas pouvoir s’habiller comme elle le souhaitait en allaitant, Amélie décide de se débrouiller par elle-même : alors un matin elle sort sa machine à coudre, elle prend un de ses hauts préférés, elle le découd pour en faire un patron et le modifie pour créer son premier haut d’allaitement.

Un haut, plus un autre, puis une robe et rapidement, sa garde robe s’étoffe.

Fière du résultat, elle poste quelques photos de son travail sur Instagram et sa communauté s’empare du projet.

Plusieurs jeunes mamans la supplient de coudre pour elles aussi.

D’abord apeurée, Vincent son mari la motive:

“Cette robe que tu fais là est superbe, fais en 2 de plus et tu les proposeras à la vente, je sais qu’elles vont plaire.”

Un peu dubitative elle lui dit d’abord qu’il est fou, puis finalement elle en coud 2 de plus, elle les propose le soir même à sa communauté et à sa grande surprise la demande explose !


2018

Création de l’entreprise familiale

Pendant l’année 2018 Vincent prend la décision d’arrêter son activité afin de se consacrer entièrement à la création de l’entreprise avec Amélie. “Tziganette” devient une entreprise familiale !

La demande continue de grandir et Amélie coud seule dans son salon toutes les pièces à la demande.

Ils attendent alors leur troisième enfant et commencent à se renseigner sur la production en atelier.

Quelques vêtements sont réalisés à l’étranger en plus de ceux qu’ils confectionnent eux-mêmes. Ce modèle de production ne leur ressemble pas vraiment, ils décident de changer de chemin.

De plus en plus de mamans les sollicitent. Ils cherchent alors à créer l’entreprise qui leur ressemble, qui partage leurs valeurs.

C’est ainsi qu’ils choisissent que leur marque deviendra 100% française.


2019

Ils partent à la recherche d’un atelier de couture, ils rencontrent de belles personnes et leur choix se porte vers une équipe jeune et novatrice qui va pouvoir les aider dans leur développement : Coco&Rico.

Leur première collection 100% créée à Paris rencontre un succès fabuleux grâce à une campagne de financement participatif.

Toujours plus de mamans commandent leurs pièces, mais aussi des futures mamans et des femmes pas du tout concernées par l’allaitement.

Bien que la demande soit de plus en plus importantes, ils restent fidèles à leurs valeurs et continuent de produire de façon raisonnée et d’utiliser principalement des matières issues de fin de série et vouées à la destruction.

Ils créent des quantités très limitées sans possibilité de réassort ce qui leur permet une créativité sans limite. Ils développent des modèles toujours plus judicieux avec des systèmes pour allaiter toujours plus discrets pour porter ses vêtements sans contrainte même quand les femmes n’allaitent pas ou plus.

Ils réfléchissent chaque modèle comme étant un vêtement durable et éthique, que l’on porte des années.


2021

L’aventure s’agrandit pour toute la famille

Forts de leur deux premières années d’expérience dans le monde de la confection française en atelier, Amélie et Vincent se lancent dans la production de leur collection “matchi-matchi” pour les petits et les grands.

Ils sont très heureux de contribuer depuis leur début à la démocratisation de l’allaitement et d’aider les femmes à se sentir bien dans leurs baskets grâce à des vêtements adaptés.

#allaiterstylé

© Tziganette. Tous droits réservés.